Une anecdote? Une info? Une photo? Vous voulez participer et compléter la fiche de votre commune, contactez nous dès maintenant ici.

FEURS

Région   Auvergne-Rhône-Alpes – Département Loire – Arrondissement Montbrison – Canton Feurs (chef-lieu) – Intercommunalité Forez-Est

Mairie de Feurs, Place Antoine Drivet, 42110 FEURS

Téléphone: 04 77 27 40 00   Fax: 04 77 26 50 60

Site : http://www.feurs.org/

Vue sur la statue de Michel Combes à Feurs

Blason

D’or au pot à feu de sable vomissant des flammes de gueules.

Premières Attestations

En 52 avant Jésus-Christ, après la défaite de Vercingétorix à Alésia, la bourgade est devenue le Forum Ségusiavorum, une capitale romaine de la cité des Ségusiaves.

Toponymie

Basé sur le latin forum, cela signifie « marché, place, des Ségusiaves », peuple gaulois établi dans l’actuelle région du Forez.

Plus tard, le nom du peuple est tombé : Forum en 950, Fuer en 1227, aujourd’hui Feurs.

Feurs est la contraction de Forum Segusiavorum (« Forum des Ségusiaves »).

Le mot latin forum se retrouve également dans Forez (in agro Forensi) ; c’est la ville de Feur qui a donné son nom au Forez.

 

 

Fiche signalétique

  • Coordonnées 45° 44′ 30″ nord, 4° 13′ 36″ est
  • Altitude 327 m Max. 366 m
  • Superficie 24.39km²
  • Gentilé Foréziens

Hydrographie

La ville est en rive droite (côté est) de la Loire, à la confluence de son affluent la Loise. La vallée de la Loire est à cet endroit parsemée de nombreux étangs, notamment au sud de la ville.

Démographie

         1793 : 2600

         1846 : 2816

          1921 : 3956

           1946 : 5194

           1982 : 8012

           2016 : 8093

 

A lire

  • Feurs La plaine du Forez par H Ramet ; Geoffroy et Georges GUICHARD au éditions et librairie CHEVALIER de Saint-Étienne.
  • Robert Périchon, Feurs (Forum Segusiavorum), Saint-Étienne, Publications de l’université de Saint-Étienne, 1971, 46 p.

Eglise Notre-Dame

La chapelle des martyrs

Patrimoine et lieux d’intérêt

  • Le Musée d’Assier d’archéologie, 3 rue Victor-de-Laprade.
  • La chapelle des martyrs, construite en mémoire des victimes guillotinées au cours de la Révolution de 1789. Des personnes y furent guillotinées et fusillées.
  • La « Font qui pleut », fontaine dont l’origine se perd dans la nuit des temps. Une source d’eau gazeuse est mentionnée par Auguste Broutin dans son ouvrage « Histoire de la ville de Feurs et de ses environs » dans le quartier du chemin des quatre.
  • Le Forum gallo-romain sur la place de la Boaterie (vestiges).
  • Les Jacquemarts de l’église Notre-Dame-de-Feurs.
  • Le pont sur la Loire, construit en 1926, d’une longueur de 193 mètres ; il a remplacé le pont suspendu construit au XIXe siècle.

Personnages

  • Joseph-Guichard du Verney (1648-1730), anatomiste né à Feurs.
  • Jacques Regnier (1753-1803), homme politique, juge, né à Feurs.
  • La famille Gaudin, seigneur de Feurs, dont Claude-Emile Gaudin (1768-?), homme politique français.
  • Michel Combes (1787-1837), colonel napoléonien né à Feurs.
  • Jean-Claude Courveille (1787-1866), mariste, qui ouvrit une école dans le village en 1822.
  • Auguste Broutin (1811-1888), notaire, archiviste, historien et maire de la ville de 1855 à 1865.
  • Victor Champier (1851-1929), critique d’art, promoteur des arts décoratifs et de leur enseignement, né à Feurs.
  • Joseph Ory (1852-1921), médecin militaire, deux fois maire de la ville, député, chevalier du Mérite agricole, né et mort à Feurs.
  • Henri Berthelot (1861-1931), général, réorganisateur de l’armée roumaine, né à Feurs.
  • Antoine Drivet (1863-1946), conseiller général, député et sénateur de la Loire, maire de Feurs où il est mort.
  • Antoine Deschavannes (1863-1931), journaliste, né à Feurs.
  • Geoffroy Guichard (1867-1940), fondateur du groupe Casino né à Feurs.
  • Henry Corsin (1881-1954), homme politique né à Feurs.
  • René Colin (1903-1993), homme politique mort à Feurs.
  • Philippe Artias (1912-2002), peintre, élève et ami de Picasso, né à Feurs.
  • Marguerite Gonon, (1914-1996), historienne et résistante décédée à Feurs.
  • Roger Forissier (1924-2003), peintre et graveur né à Feurs.
  • Alain Meilland (1948-2017), comédien, chanteur, cofondateur du Printemps de Bourges, né à Feurs.
  • Didier Tholot (1964- ), footballeur né à Feurs.
  • Gilles Porte (1965- ), réalisateur, scénariste, directeur de la photographie, a grandi à Feurs.
  • Xavier Delarue (1977- ), basketteur qui joua deux saisons à Feurs.
  • Franck Montagny (1978- ), pilote de Formule 1, né à Feurs.

Liste des maires de Feurs depuis la révolution

1808-1816 De PONCIS

1816-1830 D’ASSIER

1830-1832 MONDON Ainé

1832-1833 ARNAUD Pierre

1833-1839 MORRETON Jean Antoine

1839-1841 GALLAND Noel Benoit

1841-1846 GAY Michel

1846-1848 D’ASSIER Jean-Joseph

1848-1849 PARIAT Camille

1849-1853 D’ASSIER Jean-Joseph

1853-1865 BROUTIN Auguste

1865-1870 D’ASSIER Eugène

1870-1878 LE COMTE DE PONCINS

1878-1881 PARIAT Camille

1881-1891 NIGAY Jean-Marie

1891-1896 NIGAY Félix

1896-1900 DORIAN Charles

1900-1904 ORY Joseph

1904-1908 MOLLON Joannès

 1908-1912 ORY Joseph

1912-1940 DRIVET Antoine

1940-1944 GENY MAX

1944-1946 DRIVET Antoine

1946-1951 PARIEL Jospeh

1951-1953 GAPIAND Pierre

1953-1974 NIGAY Félix

1974-1977 DESPLACES Maurice

1977-2001 DELORME André

2001-2008 GARDET Benoit

2008-  TAITE Jean-Pierre

 

 

SOURCES
  • blason : armorialdefrance.fr
  • Photo « vue sur la statue de michel Combes à Feurs » : site »Wikipédia »
  • Photo « Eglise Notre-Dame » : J-P. Galichon
  • Photo « La Chapelle des martyrs » : site »Généawiki »,J-P. Galichon